Bar loader
1
Soutiens
85 €
Sur 2 500 €

Projet en cours de clôture. Fin prévue le : 12/04/2017

Création du premier centre intégré de valorisation des déchets à Mboro, Sénégal

Description

Au Sénégal, il n’existe pas de programme communal ni de dispositifs permettant la gestion des déchets. De plus, faute d’éducation à l’environnement et aux impacts et conséquences qu’ils provoquent, les détritus se retrouvent dans l’environnement. Il devient donc nécessaire de s’occuper de ces déchets nocifs pour les populations et l’environnement.

Lancé le 23 Juillet 2013 pour une durée de 7 ans, le programme national de gestion des déchets (PNGD) du Sénégal prévoit 119 milliards de FCFA pour un « appui technique et financier aux collectivités ». Néanmoins pour bénéficier de cet appui, les collectivités doivent posséder un plan opérationnel de gestion des ordures.

C’est dans ce cadre que le groupe Adam et Eve Environnement souhaite créer un lieu où les déchets seront stockés et triés avant d’être valorisés. Sidia Ba, gérant du groupe Adam et Eve Environnement lutte activement pour la création d’un circuit de gestion des déchets dans sa commune. Il travaille déjà avec les habitants du quartier Mboro 7 afin que les rues restent propres.

Le Projet

Mboro est une ville côtière située à 117 km au Nord de Dakar. Aujourd'hui, on recense entre 12 000 et 15 000 Mborois. Grâce à son emplacement géographique, la pêche et le maraîchage sont deux activités importantes. Les carrières d’extraction de phosphate embauchent également des ouvriers Mborois et sa proximité avec l’océan lui confère un avantage touristique et économique.

Ce projet de gestion a pour objectif principal, la création d’une économie solidaire, circulaire et locale sur la commune de Mboro. Pour parvenir à cet objectif trois actions seront mises en place :

  • la collecte des déchets
  • le tri et la valorisation
  • la sensibilisation et l’éducation à l’environnement

La collecte des déchets s’effectuera premièrement dans le quartier de Mboro 7. Quatre charretiers passeront dans les rues du quartier afin de récupérer les déchets et de les acheminer au local. Une fois au local, des employés trieront les déchets avec d’un côté le plastique et de l’autre les déchets ménagers. Les déchets plastiques seront découpés pour être vendus à l’unité de valorisation du plastique de Thiès : Proplast. Les déchets ménagers seront vendus aux usines (cimenteries) utilisant l’incinération des déchets comme source d’énergie.

Parallèlement à cette gestion des déchets, des actions de sensibilisation et d’éducation à l’environnement seront menées auprès de la population (causeries dans les quartiers, interventions dans les écoles, rencontres des agriculteurs, des pêcheurs et des commerçants), en partenariat avec l’association locale ABESE (Agir pour le Bien Etre et le Sauvegarde de l’Environnement). Ces actions porteront sur l’importance du tri, l’impact des déchets sur la santé humaine et environnementale, initiation à la fabrique du compost, découverte de la biodiversité et de l’environnement marin, danger des pesticides.

Acteurs ciblés :

  • La population en recherche d’emploi
  • Les scolaires
  • La collectivité
  • Les agriculteurs
  • Les pêcheurs
  • Les artisans
  • Les acteurs de la filière

Résultats :

  • Création d’emplois : dans l’organisation de la collecte et du tri des déchets, dans le pôle de sensibilisation à l’environnement.
  • A long terme, amélioration du cadre de vie à Mboro ainsi que de la santé de ses habitants.
  • Compréhension des enjeux du tri, de la gestion des déchets et de la protection à l’environnement.
  • Création d’une économie solidaire, circulaire et locale.
  • Réponse aux objectifs du développement durable, du PNGD (Programme National de Gestion des Déchets) Sénégalais et du PSE (Plan Sénégal Emergent).

Et après…

A plus long terme, le projet visera a valorisé les terrains, anciens dépotoirs sauvages dépollués, en créant des jardins pédagogiques ou des dépôts de déchets supplémentaires dans les 10 quartiers de Mboro. Cela permettra de créer davantage d’emplois tout en continuant l’activité de collecte des déchets à plus grande échelle et pour le maintien d’un environnement plus sain.

Actuellement ce projet est soutenu par la SCIC TEO, la collectivité de Mboro ainsi que le Gret, ONG internationale de développement.

Qui sommes-nous ?

Sidia Ba : diplômé en technologie et relations internationales, Sidia a d'abord beaucoup voyagé (Ukraine, Italie, Allemagne, Pologne, Russie, Liban) afin de mieux revenir à Mboro. A son retour, il se forme en habitat éco-compatible géo-béton et s'engage autour de la promotion de l'agriculture. C'est en 2013 qu'il créé le GIE Aar Sa Gokh pour une gestion des déchets ménagers et environnementaux. Après 3 ans d'activité et suite à des manquements de la part de ses collaborateurs, Sidia est obligé d'annuler le financement du gouvernement pour le GIE. Il continue tout de même son combat et, refonde en 2016 un groupe de gestion des déchets : le groupe Adam et Eve environnement.

Charlotte Lamothe : diplômée en biologie des organismes et des écosystèmes et en géographie appliquée à la gestion des littoraux, je me suis toujours intéressée à la problématique des déchets littoraux. Bénévole pour Surfrider Foundation puis en service civique pour la société coopérative à intérêt collectif (SCIC) rochelaise TEO, spécialisée dans la collecte et la valorisation des macro-déchets littoraux, j’ai continué à m’intéresser de près à cette question. Après un premier voyage au Sénégal, j’ai constaté l’absence de gestion des déchets. J’ai pu rencontrer des acteurs locaux voulant lutter pour la protection de l’environnement ainsi que pour le développement de leur pays. Ces événements m’ont donné envie d’aller plus loin et d’accompagner ces acteurs dans leur démarche.

Utilisation des fonds

Sur un an le budget de 2 500 € (soit 1 640 000 F CFA) permettra de financer :

  • l’activité de collecte, stockage, tri et valorisation des déchets
  • frais cadastraux : géomètre pour le plan topographique et la situation géographique du terrain, notaire pour faire acte du don du terrain
  • la construction d’un local de stockage, de tri des déchets et de découpe du plastique
  • l’achat de 2 ânes et la construction de 2 charrettes pour la collecte des déchets
  • l’achat de matériel de travail : pelles, râteaux, coupe-coupes, pioche, gants, masques
  • la rémunération des employés : 10
  • la location d’un camion pour l’acheminement du plastique vers l’entreprise Proplast située à Thiès pour la vente du plastique découpé
  • l’achat de carburant pour le camion
  • suivi des opérations pour la pérennisation et le développement de l'activité
  • travail auprès de la population : comprendre les attentes et la vision de chacun des activités du groupe Adam et Eve Environnement afin d'améliorer l'impact du groupe
  • activités de sensibilisation en partenariat avec l’association ABESE

Suite à ce lancement, les retombées économiques seront immédiates : vente du plastique découpé et vente des ordures ménagères.

Si il s'avère que nous collectons plus que nécessaire, dans le cadre de la production d’énergies renouvelables en Afrique, les déchets pourront être utilisés à des fins énergétiques. La production de biogaz sera permise grâce à la construction d’un centre d’enfouissement ou d’une unité de méthanisation.

D'avance, jërëjëf bou bahe (merci beaucoup) de votre participation.

1
Soutiens
85 €
Sur 2 500 €

Projet en cours de clôture. Fin prévue le : 12/04/2017

Pour 5 € et plus

4 soutiens

Un grand merci et un suivi du projet par mail

Un grand merci pour votre contribution à ce projet qui permettra à la population Mboroise de vivre dans un environnement sain et de se développer.

Pour 10 € et plus

4 soutiens

Un grand merci et une photo de l'avancement du projet

Nous vous envoyons une photo de l'avancement du projet par mail avec des nouvelles et bien sûr un très grand merci !

Pour 20 € et plus

14 soutiens

Un grand merci et une photo personnalisée de l'avancement du projet

Nous vous envoyons, par courrier, une photo personnalisée du projet, des nouvelles du projet et un grand merci !

Pour 50 € et plus

5 soutiens

"Quand l'arachide va, tout va"

Merci, merci ! Nous vous envoyons des arachides sucrées et salées du Sénégal + les contreparties précédentes.

Pour 80 € et plus

1 soutien

Des épices locales et des fleurs d'hibiscus

Merci, merci ! Recevez un sachet d'épices locales afin de concocter une recette de votre choix grâce à des fiches de recettes (poulet yassa, tiéboudienne) ainsi que des fleurs d'hibiscus pour LA boisson : le bissap ! Nous vous envoyons également une photo personnalisée et des nouvelles du projet.

Pour 100 € et plus

2 soutiens

Un grand merci et une guirlande de coquillage fabriquée par nos soins et personnalisée

Recevez une guirlande de coquillage personnalisée et fabriquée à partir de coquillages trouvés sur la plage de Mboro. Nous vons envoyons également des photos et des nouvelles du projet par mail.

Pour 150 € et plus

0 soutien

Un grand merci et un souvenir artisanal

Recevez un souvenir fabriqué par Monsieur Ibrahima Mbaye (collier, boubou, bracelet, porte clés...). Nous vons envoyons également une photo et des nouvelles du projet par mail !

2 contributeurs n'ont pas choisi de contrepartie.

Merci aux Contributeurs

Tags

ESS
Veronique Moulinier 09/05/2017 - 19:00
Je vous souhaite un grand succès dans ce projet intéressant et indispensable, en espérant qu'il en inspirera d'autres dans le reste du pays et ailleurs. Bonne continuation!
Paulette LACOUR 05/05/2017 - 19:29
contribution de Paulette LACOUR avec "un message d'encouragement".
Paulette LACOUR 01/05/2017 - 13:14
contribution de Marie Paule MAURY: bravo pour ta mission courageuse et formidable!
anne-marie chambre 19/04/2017 - 06:51
avec toute mon admiration et mon affection . bonne route ma belle CHARLOTTE
Michèle DUPONT 18/04/2017 - 18:15
Vas-y Charlotte fonce !

Création du premier centre intégré de valorisation des déchets à Mboro, Sénégal

Description

Au Sénégal, il n’existe pas de programme communal ni de dispositifs permettant la gestion des déchets. De plus, faute d’éducation à l’environnement et aux impacts et conséquences qu’ils provoquent, les détritus se retrouvent dans l’environnement. Il devient donc nécessaire de s’occuper de ces déchets nocifs pour les populations et l’environnement.

Lancé le 23 Juillet 2013 pour une durée de 7 ans, le programme national de gestion des déchets (PNGD) du Sénégal prévoit 119 milliards de FCFA pour un « appui technique et financier aux collectivités ». Néanmoins pour bénéficier de cet appui, les collectivités doivent posséder un plan opérationnel de gestion des ordures.

C’est dans ce cadre que le groupe Adam et Eve Environnement souhaite créer un lieu où les déchets seront stockés et triés avant d’être valorisés. Sidia Ba, gérant du groupe Adam et Eve Environnement lutte activement pour la création d’un circuit de gestion des déchets dans sa commune. Il travaille déjà avec les habitants du quartier Mboro 7 afin que les rues restent propres.

Le Projet

Mboro est une ville côtière située à 117 km au Nord de Dakar. Aujourd'hui, on recense entre 12 000 et 15 000 Mborois. Grâce à son emplacement géographique, la pêche et le maraîchage sont deux activités importantes. Les carrières d’extraction de phosphate embauchent également des ouvriers Mborois et sa proximité avec l’océan lui confère un avantage touristique et économique.

Ce projet de gestion a pour objectif principal, la création d’une économie solidaire, circulaire et locale sur la commune de Mboro. Pour parvenir à cet objectif trois actions seront mises en place :

  • la collecte des déchets
  • le tri et la valorisation
  • la sensibilisation et l’éducation à l’environnement

La collecte des déchets s’effectuera premièrement dans le quartier de Mboro 7. Quatre charretiers passeront dans les rues du quartier afin de récupérer les déchets et de les acheminer au local. Une fois au local, des employés trieront les déchets avec d’un côté le plastique et de l’autre les déchets ménagers. Les déchets plastiques seront découpés pour être vendus à l’unité de valorisation du plastique de Thiès : Proplast. Les déchets ménagers seront vendus aux usines (cimenteries) utilisant l’incinération des déchets comme source d’énergie.

Parallèlement à cette gestion des déchets, des actions de sensibilisation et d’éducation à l’environnement seront menées auprès de la population (causeries dans les quartiers, interventions dans les écoles, rencontres des agriculteurs, des pêcheurs et des commerçants), en partenariat avec l’association locale ABESE (Agir pour le Bien Etre et le Sauvegarde de l’Environnement). Ces actions porteront sur l’importance du tri, l’impact des déchets sur la santé humaine et environnementale, initiation à la fabrique du compost, découverte de la biodiversité et de l’environnement marin, danger des pesticides.

Acteurs ciblés :

  • La population en recherche d’emploi
  • Les scolaires
  • La collectivité
  • Les agriculteurs
  • Les pêcheurs
  • Les artisans
  • Les acteurs de la filière

Résultats :

  • Création d’emplois : dans l’organisation de la collecte et du tri des déchets, dans le pôle de sensibilisation à l’environnement.
  • A long terme, amélioration du cadre de vie à Mboro ainsi que de la santé de ses habitants.
  • Compréhension des enjeux du tri, de la gestion des déchets et de la protection à l’environnement.
  • Création d’une économie solidaire, circulaire et locale.
  • Réponse aux objectifs du développement durable, du PNGD (Programme National de Gestion des Déchets) Sénégalais et du PSE (Plan Sénégal Emergent).

Et après…

A plus long terme, le projet visera a valorisé les terrains, anciens dépotoirs sauvages dépollués, en créant des jardins pédagogiques ou des dépôts de déchets supplémentaires dans les 10 quartiers de Mboro. Cela permettra de créer davantage d’emplois tout en continuant l’activité de collecte des déchets à plus grande échelle et pour le maintien d’un environnement plus sain.

Actuellement ce projet est soutenu par la SCIC TEO, la collectivité de Mboro ainsi que le Gret, ONG internationale de développement.

Qui sommes-nous ?

Sidia Ba : diplômé en technologie et relations internationales, Sidia a d'abord beaucoup voyagé (Ukraine, Italie, Allemagne, Pologne, Russie, Liban) afin de mieux revenir à Mboro. A son retour, il se forme en habitat éco-compatible géo-béton et s'engage autour de la promotion de l'agriculture. C'est en 2013 qu'il créé le GIE Aar Sa Gokh pour une gestion des déchets ménagers et environnementaux. Après 3 ans d'activité et suite à des manquements de la part de ses collaborateurs, Sidia est obligé d'annuler le financement du gouvernement pour le GIE. Il continue tout de même son combat et, refonde en 2016 un groupe de gestion des déchets : le groupe Adam et Eve environnement.

Charlotte Lamothe : diplômée en biologie des organismes et des écosystèmes et en géographie appliquée à la gestion des littoraux, je me suis toujours intéressée à la problématique des déchets littoraux. Bénévole pour Surfrider Foundation puis en service civique pour la société coopérative à intérêt collectif (SCIC) rochelaise TEO, spécialisée dans la collecte et la valorisation des macro-déchets littoraux, j’ai continué à m’intéresser de près à cette question. Après un premier voyage au Sénégal, j’ai constaté l’absence de gestion des déchets. J’ai pu rencontrer des acteurs locaux voulant lutter pour la protection de l’environnement ainsi que pour le développement de leur pays. Ces événements m’ont donné envie d’aller plus loin et d’accompagner ces acteurs dans leur démarche.

Utilisation des fonds

Sur un an le budget de 2 500 € (soit 1 640 000 F CFA) permettra de financer :

  • l’activité de collecte, stockage, tri et valorisation des déchets
  • frais cadastraux : géomètre pour le plan topographique et la situation géographique du terrain, notaire pour faire acte du don du terrain
  • la construction d’un local de stockage, de tri des déchets et de découpe du plastique
  • l’achat de 2 ânes et la construction de 2 charrettes pour la collecte des déchets
  • l’achat de matériel de travail : pelles, râteaux, coupe-coupes, pioche, gants, masques
  • la rémunération des employés : 10
  • la location d’un camion pour l’acheminement du plastique vers l’entreprise Proplast située à Thiès pour la vente du plastique découpé
  • l’achat de carburant pour le camion
  • suivi des opérations pour la pérennisation et le développement de l'activité
  • travail auprès de la population : comprendre les attentes et la vision de chacun des activités du groupe Adam et Eve Environnement afin d'améliorer l'impact du groupe
  • activités de sensibilisation en partenariat avec l’association ABESE

Suite à ce lancement, les retombées économiques seront immédiates : vente du plastique découpé et vente des ordures ménagères.

Si il s'avère que nous collectons plus que nécessaire, dans le cadre de la production d’énergies renouvelables en Afrique, les déchets pourront être utilisés à des fins énergétiques. La production de biogaz sera permise grâce à la construction d’un centre d’enfouissement ou d’une unité de méthanisation.

D'avance, jërëjëf bou bahe (merci beaucoup) de votre participation.

1
Soutiens
85 €
Sur 2 500 €

Projet en cours de clôture. Fin prévue le : 12/04/2017

Pour 5 € et plus

4 soutiens

Un grand merci et un suivi du projet par mail

Un grand merci pour votre contribution à ce projet qui permettra à la population Mboroise de vivre dans un environnement sain et de se développer.

Pour 10 € et plus

4 soutiens

Un grand merci et une photo de l'avancement du projet

Nous vous envoyons une photo de l'avancement du projet par mail avec des nouvelles et bien sûr un très grand merci !

Pour 20 € et plus

14 soutiens

Un grand merci et une photo personnalisée de l'avancement du projet

Nous vous envoyons, par courrier, une photo personnalisée du projet, des nouvelles du projet et un grand merci !

Pour 50 € et plus

5 soutiens

"Quand l'arachide va, tout va"

Merci, merci ! Nous vous envoyons des arachides sucrées et salées du Sénégal + les contreparties précédentes.

Pour 80 € et plus

1 soutien

Des épices locales et des fleurs d'hibiscus

Merci, merci ! Recevez un sachet d'épices locales afin de concocter une recette de votre choix grâce à des fiches de recettes (poulet yassa, tiéboudienne) ainsi que des fleurs d'hibiscus pour LA boisson : le bissap ! Nous vous envoyons également une photo personnalisée et des nouvelles du projet.

Pour 100 € et plus

2 soutiens

Un grand merci et une guirlande de coquillage fabriquée par nos soins et personnalisée

Recevez une guirlande de coquillage personnalisée et fabriquée à partir de coquillages trouvés sur la plage de Mboro. Nous vons envoyons également des photos et des nouvelles du projet par mail.

Pour 150 € et plus

0 soutien

Un grand merci et un souvenir artisanal

Recevez un souvenir fabriqué par Monsieur Ibrahima Mbaye (collier, boubou, bracelet, porte clés...). Nous vons envoyons également une photo et des nouvelles du projet par mail !

2 contributeurs n'ont pas choisi de contrepartie.

Merci aux Contributeurs

Tags

ESS
Veronique Moulinier 09/05/2017 - 19:00
Je vous souhaite un grand succès dans ce projet intéressant et indispensable, en espérant qu'il en inspirera d'autres dans le reste du pays et ailleurs. Bonne continuation!
Paulette LACOUR 05/05/2017 - 19:29
contribution de Paulette LACOUR avec "un message d'encouragement".
Paulette LACOUR 01/05/2017 - 13:14
contribution de Marie Paule MAURY: bravo pour ta mission courageuse et formidable!
anne-marie chambre 19/04/2017 - 06:51
avec toute mon admiration et mon affection . bonne route ma belle CHARLOTTE
Michèle DUPONT 18/04/2017 - 18:15
Vas-y Charlotte fonce !